Investir dans les EHPAD

Quoi ?

Investir dans Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) consiste à acheter une chambre au sein d’une résidence médicalisée accueillant des personnes âgées dépendantes. La chambre est ensuite louée non pas à son occupant mais à un gestionnaire au moyen d’un bail à long terme.

Pour qui ?

Pour les personnes souhaitant investir dans un projet social. Pour réduire ses impôts, avec une baisse d’impôts jusqu’à 33 000 euros : grâce à la loi Censi Bouvard, vous avez la possibilité de réduire votre impôt sur le revenu à hauteur de 11% de la somme investie.

Pourquoi ?

La dépendance des personnes âgées et leur hébergement constituent un marché où la demande est bien supérieure à l’offre de manière structurelle.

Au vu de la démographie et de l’allongement de la durée de vie aujourd’hui en France, il existe un manque considérable de lits dans ce type d’établissements.

En ce sens, seulement 5 000 lits ont obtenu un agrément quand la demande avoisine les 15 000. Un investissement en EHPAD permet donc de profiter de l’évolution très positive de ce marché.

Combien je dois mettre ?

Le tarif d’un EHPAD varie entre 150k€ et 250k€ H.T, investissement pour lequel vous récupérerez la TVA, autre avantage non négligeable. Par ailleurs, le tarif d’un investissement dans une chambre en EHPAD comprend : la chambre, le matériel, le mobilier, les parties communes, les services…

Combien je gagne ?

Bénéficiez de rendements entre 4% et 4,60% HT/HT net d'impôt.

En combien de temps ?

C'est un investissement long terme, un bail commercial avec un exploitant dure de 9 à 12 ans. Plus le bail commercial est long, plus l'investissement est sécurisé.

Quel est le niveau de risque ?

Le risque est relativement faible, il faut prendre en considération que les loyers sont aussi en partie couverte par les aides sociales de l’État et par les pensions de retraite. Si ces dernières venaient à se réduire, les gestionnaires pourraient être obligés de baisser les tarifs, ce qui ferait baisser d’autant la rentabilité pour l’investisseur.

Avec qui et comment le mettre en place ?

Il faut investir dans un établissement de qualité, avec un gestionnaire de renom. La taille, la solidité et la transparence d’un gestionnaire constituent des garanties supplémentaires.

Quelques recommandations :

La SCPI Pierval Santé de LA FRANCAISE AM : créée en 2013, Pierval Santé est une SCPI d’entreprises thématiques à capital variable, dédiée aux actifs immobiliers de santé. Les sous-jacents sont diversifiés à la fois pour sécuriser les positions, mais également pour toucher un grand nombre de secteurs capitaux dans la santé. Ainsi, les fonds de la SCPI sont investis dans des établissements d’hébergement et de soins spécialisés dans les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques…), des cliniques MCO (Médecine Chirurgie Obstétrique), SSR (Soins de Suite et de Réadaptation) et PSY, des EHPAD, des cabinets médicaux ou des murs de pharmacie.

http://www.euryale-am.fr

Avantages :

Les statuts fiscaux sont avantageux sur ce type d'investissement, ce qui permet d’économiser sur les impôts.

Ce placement est encadré par l’Etat, ce qui assure une garantie supplémentaire.

Inconvénients :

Une grosse partie des exploitants ont des conflits d'intérêts qui vont à l'encontre de l'investisseur et de l'utilisateur.

Voir ce très bon article : https://www.leblogpatrimoine.com