Investir dans les groupements forestiers

Quoi ?

Financer la constitution, l'amélioration, l'équipement, la conservation d'un ou plusieurs massifs forestiers, ainsi que l'acquisition de forêts ou de terrains à boiser.

Pour qui ?

Les personnes engager dans la préservation de l'environnement.

Les grandes familles.

Les personnes souhaitant défiscaliser.

Pour les personnes âgés à la retraite.

Pourquoi ?

Pour réduire les impôts et avoir un abattement fiscal sur la succession. C'est donc un produit idéal pour faire de la défiscalisation.

Combien je dois mettre ?

Des tickets d'entrés accessible à partir de 5000€.

Combien je gagne ?

Un réduction d'impôt de 18% au prorata du prix d'acquisition.

Plus un rendement de 2% par an.

Et enfin, exonération de droit de succession à hauteur de 75%.

En combien de temps ?

C'est un investissement long terme qui reste dans le patrimoine jusqu'à la succession, donc il faut compter au minimum 8 ans de détention.

Quel est le niveau de risque ?

Le risque global est relativement faible, car il n'y a quasiment aucune volatilité.

Néanmoins c'est un actif très peu liquide, donc il ne faut pas investir plus de 5 à 10% de votre patrimoine.

Avantages :

  • C'est un investissement éthique et responsable vis à vis de l'environnement.
  • Certains groupement forestier permettent de bénéficier d'un droit de chasse gratuite sur le terrain.

Inconvénients :

  • Investissement à long terme et peu rentable

Quelle fiscalité ?

Régime des plus values, avec un abattement de 10€ par année de détention.

Avec qui et comment le mettre en place ?

Plusieurs possibilités :

  • Groupement forestier
  • Société d'épargne forestière